6 conseils majeurs pour courir plus vite

courir plus vite

Courir plus vite que son ou ses adversaires, est un atout très important pour réaliser de grandes performances dans de nombreuses disciplines sportives.

Que ce soit en athlétisme ou dans des sports collectifs comme le rugby, le handball ou le basketball, si sur la piste ou sur le terrain vous êtes le plus rapide, vous aurez de grandes chances de faire des exploits.
Travailler son sprint permet aussi d’améliorer ses appuis et de développer des mouvements plus puissants et plus explosifs pour les arts martiaux.
Si vous êtes un amateur de courses de fond ou demi-fond, courir plus vite peut vous être utile lors des sprints d’arrivées.
Mais votre vitesse de course actuelle ne vous permet peut être pas de vous démarquer de vos concurrent, ou de vos coéquipiers pour devenir titulaire dans l’équipe première et limite surement vos exploits personnels.
Je suis de nature à courir vite, j’ai plus les capacités athlétiques d’un sprinteur que d’un marathonien.
Mais j’ai aussi constamment travaillé pour améliorer mon physique et ma technique pour toujours courir plus vite.
Pour courir plus vite il faut une bonne technique de course et aussi avoir les capacités pour dégager une puissance et une explosivité dans les jambes et les reste du corps.
Dans cet article je vais vous donner 6 conseils, que j’ai utilisés, pour courir plus vite et améliorer vos performances sportives.

Conseil N°1 – Courez sur la pointe des pieds pour courir plus vite

De nombreux coureurs utilisent leurs talons comme appuis sur le sol et pour se propulser.
Courir en posant les talons sur le sol réduit votre temps de réaction à la poussé et augmente le temps de contact entre vos pieds et le sol.
Le temps entre chaque foulée est du coup considérablement rallongé.
Pour courir plus vite vous devez courir sur la pointe de vos pieds, en vous penchant légèrement vers l’avant.
Cela permet d’avoir des appuis plus court et plus dynamiques.
Vos pieds vont se déplacer plus rapidement dans les airs et le temps entre chaque foulée serra réduit.

Conseil N°2 – Utilisez la force et le poids de vos bras pour courir plus vite

Pour courir plus vite vous devez vous aider de vos bras pour augmenter la longueur de vos foulées et le dynamisme de votre course.
Un puissant effet balancier dégagé par vos bras permet de relancer rapidement le mouvement entre chaque foulée.
Basculez vos bras d’avant en arrière le plus rapidement possible et avec une grande explosivité.
Vous devez aller chercher le plus loin possible vers l’avant avec le bras opposé à votre jambe d’appuis, pour profiter au maximum du poids et de la vitesse de vos bras.
Vos bras et vos jambes doivent rester synchronisés, sinon l’effet de balancier sera annulé et vous risquerez de perdre beaucoup de vitesse et d’équilibre.
Lorsque votre pied gauche touche le sol, balancez rapidement et le plus loin possible votre bras droit vers l’avant en parallèle de votre jambe droite et lorsque votre pied droit touche le sol balancez aussitôt votre bras gauche vers l’avant.
Vous obtiendrez ainsi une poussez plus explosive, vos pointes de pieds resteront peu de temps en contact avec le sol et vos foulées seront rallongées.

Conseil N°3 – Augmentez votre vitesse de respiration pour courir plus vite

Si vous n’augmentez pas votre vitesse de respiration vous allez vite manquez d’oxygène et donc être rapidement fatigué.
Votre respiration doit être aussi rapide et dynamique que vos mouvements de bras et de jambes.
Vos inspirations et expirations doivent être fortes et profondes, comme si à chaque foulée vous aviez à déplacer un bloc de 100Kg.
Cela vous permettra de mieux oxygéner votre sang et d’accompagner chacun de vos mouvements avec votre respiration pour augmenter leur explosivité.

Conseil N°4 – Faites de la musculation pour courir plus vite

Pour courir plus vite vous devez vous construire une puissance explosive dans les jambes grâce à la musculation.
Plus vos muscles des jambes, des fesses, des hanches et du tronc seront forts et plus vous serrez en mesure d’exécuter des mouvements rapides et explosifs.
Pour courir plus vite avec l’aide de la musculation, faites des exercices comme les squats, les fentes, les soulevés de terre ou la presse à jambes.
Utilisez des charges lourdes (5 à 8 répétitions) et exécutez vos mouvements le plus rapidement possible.
En soulevant du lourd à vitesse rapide, allez recruter d’avantages vos fibres musculaires à contraction rapide qui sont le plus sollicitées lors d’un sprint.
Faites aussi des mouvements de plyometrie lors de vos séance de musculation.
Utilisez les squats et fentes sautés ou réalisez des séries de sauts sur une boite pour développer des mouvements plus explosifs.

Conseil N°5 – Entrainez vous simplement à courir plus vite

Pour courir plus vite la meilleure solution est de s’entrainer pour ça.
Et pour courir plus vite vous devez faire des entrainements de sprint.
Sur du plat vous pouvez faire des séances de 10 sprints de 50 mètres avec une récupération totale entre les sprints.
L’objectif ici est d’être totalement remis de l’effort précédant pour mettre toute votre énergie et votre attention dans vos courses.
Vous pouvez aussi faire des sprints en cote pour développer davantage votre vitesse et votre explosivité dans les jambes.
Réalisez des sprints en cote sur 20 à 30 mètres et redescendez avec un pas uniforme et équilibré.
Faites 5 à 6 sprints en cote par jour pour rapidement courir plus vite sur un terrain plat.
Vous pouvez aussi faire des séances de HIIT axées sur du sprint, pour augmenter votre vitesse et votre endurance.

Conseil N°6 – Mangez mieux pour courir plus vite

Si vous perdez un peu de graisse et qu’en même temps vous augmentez votre force et votre explosivité vous allez forcement courir plus vite.
N’envisagez pas de faire un régime extrême.
Essayez de bien manger après vos entrainements pour reprendre des forces et de limiter les sucres et les graisses raffinés le reste du temps.

 

 [php snippet=1]

  • Nico dit :

    J’adore ton site.
    Continues, c’est génial !
    Je suis un lecteur marathonien, qui est fait du HIIT, de la kettlebell, du Tabata, de l’intermitent fasting et qui est passé en alimentation LCHF (low carb-high fat).

    Bref, je n’ai jamais eu autant la patate !
    Nico

  • dania dit :

    bonjour juste une question peut on ameliorer ça vitesse ayant 60 ans et ça fait 2 ans que je cours avec un club!!merçi!!!

    • Nicolas dit :

      Salut Dania,
      A moins d’être déjà au top, il n’y a pas d’âge pour améliorer ses capacités physiques. C’est évident que tu ne pourras pas courir aussi vite qu’à 20 ans, mais avec un entrainement approprié tu va forcement améliorer ta vitesse de course. Si tu es dans un club, demandes à tes entraîneurs de te programmer un entrainement spécifique, adapté à ton niveau et tes objectifs, pour augmenter ta vitesse.

  • Guez dit :

    Bonsoir
    Le fait de prendre un supplément en créatine pourrait il m’aider a être plus puissant est explosif au foot

    • Nicolas dit :

      Si ton niveau est déjà élevé, la créatine va te permettre d’être plus endurant lors de tes phases d’efforts intensifs et d’avoir une meilleure récupération.
      Par contre c’est pas un produit magique, qui va te faire courir plus vite ou être plus explosif.Tu dois en premier lieu développer ta technique et la puissance de l’ensemble des groupes et chaines musculaires de ton corps. Pour cela tu dois soulever du lourd et du moins lourd mais à vitesse rapide, faire des exercices de plyométrie et surtout t’entraîner à sprinter, sauter et travailler tes changements d’appuis.

  • martin dit :

    Accélerer la respiration ne fait que forcer un mouvement naturel et risque au contraire de créer une dette en oxygène. Il est préférable de respirer profondément et normalement. Ensuite plus les bras bougent rapidement plus les jambes iront à la même vitesse (les bras idéalement doivent former un angle de 90 degré et mettez l’emphase sur la propulsion arrière des bras, le bras inverse ira de lui-même vers l’avant). Il est important de bien lever les genous, car c’est la force de l’impact au sol qui créer la vitesse. Se rappeler que c’est les jambes qui propulsent le corps, donc nul besoin de crisper le haut du corps. (comme mon coach dit : Relax your face relax your shoulder!)Et pour finir petite précision attérir sur les ‘balls’ du pieds, attérir sur la pointe du pieds est excellent pour se faire des blessures et freiner chaque pas.

    En espérant que ça puisse améliorer l’article!

  • lounis dit :

    je cours vite mais je veux encore attendre le record de 90m en 10s 😉

  • Guillaume dit :

    Très bon site , continue ce genre d’article ! Ça en intéresse plus d’un !
    Merci Nicolas

  • >